Marre que l'on m'impose.

Publié le par catlove

 

3913107718_c42e177f76.jpg                                                Le printemps ou ce changement d'heure ,me met  toujours la tête à l'envers,

  

Au printemps la France change d'heure,cette invention né en 1916 et appliqué en 1975 par notre cher président de l'époque,au départ cela avait été fait pour une economie d'électricité mais pour notre horloge biologique vraiement  pas bon .........mais ils s'en foutent.....rythmes de sommeil perturbé ,repercussions sur l'agriculture,sur les productions (de lait),tout chavire dans ce monde,heureusement que ce changement d'heure ce fait toujours le week-end.

cela provoque des tensions,et je voudrais a ce moment là me trouver loin aux sommets du tibet ,en reflexion avec "mon moi"

simplement regarder les insectes, les fourmis, les abeilles, tous ces animaux innocents, éprouvent très souvent une forme de respect pour eux. Pourquoi ? Parce qu'ils n'ont aucune religion, aucune constitution, aucune police, rien. Mais ils vivent en harmonie dans la loi de l'existence, la loi de la nature 

 Ce qui compte, c'est de savoir laquelle est la mieux adaptée aux attentes de chacun 
  Notre enseignement chez nous se situe davantage dans le concret.

Le simple fait de donner ne constitue pas une pratique de générosité, et certains critères doivent être respectés. Il ne faut jamais déprécier la personne qui sollicite votre aide. Il convient au contraire de voir en elle un enseignant qui vous offre la possibilité de développer votre générosité
Se considérer comme supérieur aux autres, c'est être soi-même son pire ennemi et aller droit à la ruine. Le mal, la peur et la souffrance qui règnent dans ce monde ont une même origine : l'attachement au Moi
Plus nous donnerons de sens à notre vie, moins nous éprouverons de regret à l'instant de la mort. L'avantage de développer une conscience de la mort, c'est que cela aide à donner un sens à la vie
La meilleure méthode pour soutenir son attention est d'observer son attitude physique, verbale et mentale, et de demeurer aux aguets en permanence
La non-violence, c'est avant tout de s'abstenir de faire du mal quand on en aurait l'occasion. La non-violence est comme le reflet de l'expression de l'amour humain et de la compassion humaine
Chaque religion, avec sa propre philosophie, ses propres traditions, se fixe pour objectif d'apaiser les souffrances de l'esprit humain. Il importe peu de savoir si telle religion est supérieure à telle autre.

Une fois convaincus de la possibilités d'atteindre le nirvana par nous-mêmes, nous nous rendons compte qu'il en est de même pour autrui..il convient d'abord d'accéder soi-même à l'éveil.
L'étonnant c'est que le corps physique vieillit, souffre de maladies et d'usure, alors qu'en nous, très souvent les émotions perturbatrices demeurent vivaces. Elles ne vieillissent jamais
il faut se réjouir en se livrant à des activités positives. La pratique de l'effort implique de créer un profond sentiment de joie en développant de bonnes qualités. La paresse y fait obstacle sous des formes diverses, comme la temporisation, l'attachement à des activités dénuées de sens, ou encore la paresse née

du manque de confiance en ses propres possibilités
L'esprit est en perpétuel devenir. Aussi, peu importe l'intensité de l'émotion perturbatrice : il y a toujours un moyen de changer, la transformation est toujours possible.

 

                                 Faire un effort, voilà ce qui vaut réellement la peine
                       Quelquefois, on crée une impression dynamique en ne disant rien.

                  Quelquefois, on peut transmettre beaucoup de sens en restant silencieux "

(certaines reflexions sont prises du Dalaï lama)    

 

 

Publié dans reflexions du moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article