Soul

Publié le par catlove

Otis Redding convainc la maison de disques grâce à These Arms of Mine, ballade  qui permet au chanteur noir d’exprimer le trémolo de sa voix, avec excès et succès. Ce sont ces ballades qui assurent les succès de Redding dans un premier temps (That’s What My Heart Needs, Pain in My Heart, jusqu’au langoureux I’ve Been Loving You). Toutefois, les titres plus durs et plus rythmés, les cuivres jouant toujours un rôle fondamental, connaissent un succès moindre.

Après une opération de la gorge, Redding peut à nouveau rechanter. Au mélancolique Fa-fa-fa-fa-fa (Sad Song), symbole de ses années « pitiful » et mélancoliques répond le truculent The Happy Song. Dans un mélange des genres étonnant, Otis Redding veut d’ailleurs reprendre beaucoup de ses chansons en accélérant les ballades et en bridant ses chansons endiablées. Il n’en aura pas le temps. l’avion personnel d’Otis Redding, avec à son bord les membres des The Bar-Kays, s’écrase dans un lac du Wisconsin. Il n’y a qu’un seul survivant, Otis est mort,le 10 décembre 1967, c'est un des plus grands chanteurs américains de soul music. Mort à 26 ans dans un accident d’avion, il laisse derrière lui une œuvre de seulement quelques années, bien que très dense.

Commenter cet article

AfricanQueen 03/12/2011 12:38


Otis redding est pour moi  THE KING OF SOUL


uN DOC A VOIR " soul deep au coeur de la musique noire"


Bonne ecoute a vous les listeners


Peace

catlove 06/12/2011 08:52



merci moi aussi j'adore