Le kiosque des amoureux de Peynet.

Publié le par catlove

 En 1942, de passage à Valence dans la Drôme, Raymond Peynet, dessine pour la première fois, près du kiosque à musique de Valence, crée par l’architecte Poitoux en 1890 , ses deux amoureux.

Raymond Peynet se rendait à Valence , il avait toujours sur lui un carnet de croquis, il commence à dessiner le kiosque de Valence, des musiciens, l’un avec des cheveux un peu plus longs et surtout une petite femme qui écoute le concert.

Raymond Peynet raconte « Assis sur un banc, j’ai dessiné le kiosque de Valence qui se trouvait devant moi, avec un petit violoniste qui jouait tout seul sur l’estrade et une petite femme qui l’écoutait et l’attendait. On voyait aussi tous les musiciens qui, ayant leurs instruments dans leurs étuis, s’en allaient du kiosque de Valence dans le parc(un des plus beau de France) 
Dans la légende le petit musicien disait : « Vous pouvez partir tranquille je terminerai tout seul ». Raymond Peynet nommera ce dessin qu’il a réalisé devant le kiosque de Valence: « La Symphonie inachevée ».

Le couple des Amoureux de Peynet connaît un succès immédiat et fait très vite partie du patrimoine de l’imagerie populaire. La popularité des Amoureux de Peynet sera aussi soudaine que durable. 

 une célébrité mondiale.

L’impact des Amoureux de Peynet sera tel que le kiosque à musique de Valence sera fréquemment associé à l’œuvre de Raymond Peynet, au point d’être repris régulièrement dans ses œuvres.


Un jour la mairie de Valence a voulu détruire le kiosque pour une quelconque opération immobilière, mais un conseiller municipal ayant lu quelque part cette histoire de kiosque, s’opposa avec force à la démolition.

  Le texte n'est pas de moi,mais n'ayant rien voulu écrire sur la st valentin ,(fête commerçiale) je n'ai pas pu penser à ce kiosque ,qui a berçé mon enfance puisque je suis originaire de Valence même si maintenant je vis dans le sud.


 
 

kiosque_de_nuit.jpg

Publié dans reflexions du moment

Commenter cet article

Heol 15/03/2011 18:40



Je ne connaissais pas l'histoire de ce kiosque; Valence est une ville dont j'ai beaucoup fréquenté sa gare et j'ai arpenté des rues de cette ville.