L’autisme

Publié le par catlove

 http://fr.semrush.com/ité

 

Aujourd’hui en France près de 600000 personnes, dont 110000 enfants 80% de ces enfants ne sont pas scolarisés et restent donc privés du droit fondamental d’être scolarisé, pas d’éducation appropriée à ses besoins ,pourtant la major d’entre eux pourraient apprendre comme les autres, moyennant un accompagnement adapté.

Le collectif Autisme vous invite à prendre conscience des informations nécessaires à la bonne compréhension des enjeux liés à la scolarisation des enfants autistes, malgré la loi 2005 censée garantir l’accueil des enfants handicapés dans l’école la plus proche de son domicile, les enfants autistes restent encore très largement écartés des écoles.

Les campagnes d’information menées en direction du grand public, mais également dans les établissements scolaires, peuvent apporter des réponses concrètes aux parents .En effet votre rôle est clef dans la scolarisation de ces enfants et nous avons besoin d’évoluer la situation. Les responsables pédagogiques ainsi que les enseignants sur la manière dont les enfants pourraient être intégrés à l’école

Le collectif Autisme rassemble les 5 fédérations françaises les plus représentatives œuvrant dans ce domaine (Autisme sans frontières, Autisme de France, Pro Aid .Autisme, Asperger Aide France) il représente plus de 20000 familles à travers un réseau de près de 200 associations de parents répartis sur tout le territoire, soit plus de 80% du secteur.

 

 4483250919_77360ea574.jpg

Je suis pleine d'admiration pour Eliane qui a dans sa classe limite surchargée un petit autiste ,qui s'intègre bien au lieu ,oui en France MIRAMAS (13)

Publié dans reflexions du moment

Commenter cet article

Elsa 19/04/2011 00:08



Je suis psychologue, et j'ai longtemps travaillé auprès d'autistes en tentative de scolarisation ordinaire. J'en ai fais mon sujet de mémoire en M1, et je dois
dire que c'est une question qui m'a autant passionnée que terrifiée. Terrifiée par une réalité effroyable de marginalisation et de refus d'aide.


On le sait, un instituteur lambda ne peut gérer seul une classe pleine et prenante dotée d'un enfant qui recquiert encore plus d'attention que les autres pour ne
pas être mis hors jeu. Hors c'est tout à fait ce qu'on voit dans les salles de classes : des instits dépourvus face à des troubles dont ils ne connaissent pas la teneur,
des élèves peu compréhensifs car pas informés, par conséquent des enfants autistes dont l'adaptation reste en suspend sans jamais trouver d'issue.


Merci pour ce post qui a je l'espère touché un certain nombre de personnes, et qui nous permet de toujours garder à l'esprit ces questions aussi
capitales qu'essentielles.



Elsa



catlove 19/04/2011 08:17



merci pour cette encouragement ,malheureusement on a tous plus ou moins quelqu'un de proche confronté aux problèmes,pour répondre à la question des AVS bien sur elles sont là mais pas toujours
formées pour et en "voie de disparition " pour le manque de crédit ,la aussi beaucoup d'effort a faire.tellement utile dans le sein de l'éducation natinale.......



pivoine 18/04/2011 11:21



Ca me fait doucement rigoler cette loi, avec la MDPH qui refuse d'allouer des AVS.