Comprendre et gérer nos émotions pour éclairer notre vie

Publié le par catlove

« Si je laisse paraître mes émotions, je suis sûr que quelqu'un en profitera…. »
« Quand elle commence à se plaindre, cela m’énerve, je ne sais pas quoi lui dire, alors je me tais mais cela bout à l’intérieur… »
« J’ai beau essayer de ne plus y penser, je n’arrive pas à l’oublier »
« Je sais qu’il me manipule, pourtant je n’y peux rien, je marche à chaque fois… »
« Quand elle me parle de cette façon, c’est plus fort que tout, cela me met hors de moi …»
« Rien qu’à le voir, l’émotion me submerge, je sens que je perds tous mes moyens »
« Je n’ose rien lui dire, sinon je sais que je serais méchant… »


Vous avez déjà connu cela, nous l’avons tous vécu : une rencontre avec quelqu’un qui impressionne, une blessure qui ne guérit pas, une discussion qui nous irrite, et le corps ne suit plus : notre rythme cardiaque s’accélère, notre ventre se noue, nos mains deviennent moites. L’on se retrouve soit totalement paralysés, soit à dire ou à faire des choses que l’on regrette ensuite.

Vous pouvez ne pas y penser, réprimer ces émotions, vous en paierez le prix tôt ou tard : ventre gonflé, maux de dos, dépression ou encore explosion de colère…

Dans d’autres cas, vous vous retrouvez face à quelqu'un qui interprète négativement tout ce que vous lui dites. Même un silence ou une parole que vous pensez apaisante ne convient pas. Bref, tout ce que vous dites est retenu contre vous !

A d’autres moments, au contraire, tout semble couler de source : sans y réfléchir, nous prenons les bonnes décisions et trouvons les mots justes.

Pourquoi ce qui nous semble si facile dans certains cas nous paraît impossible dans d’autres ?

Notre aptitude à percevoir, comprendre et gérer tant nos émotions que celles des autres est la clé de notre bien-être.
Nos émotions sont notre plus grande richesse mais peuvent également être la source de la plupart de nos difficultés.

Ilios KOTSOU
j'ai pris a connaître ce gars, il est très intéressant, la vie est comme on la fait ça c'est sur.

Commenter cet article